Après l’évasion, les projets

Ces deux dernières années c’est vrai que j’en ai vu de belles choses. Et maintenant plus que jamais, je vois cette période de ma vie comme une évasion, parce que clairement c’est un peu ce que c’était. L’envie d’aller voir d’autres horizons alors que mon quotidien ne m’intéressait plus, ou que je ressentais le besoin d’avoir encore plus.

Alors, trois mois après mon retour et des milliers de questions, discussions, déplacements et autre, j’ai choisis mes projets (qui n’ont cessé de changer je vous l’avoue). Cet article c’est un peu aussi l’après « retour ».

Il y a quelques semaines, j’avais publié sur la page FB ceci:

C’est décidé, en novembre je tente le pvt du Canada ! 👆
Je laisse donc la chance choisir pour moi cette année entre France et Outre-Atlantique.
On croise les doigts !

Depuis, il y a eu quelques changements. Le premier est mon projet académique : un master en tourisme dès la rentrée 2017, en alternance si possible. Pour cela il faut débloquer quelques portes, je recherche donc dans un premier temps un stage dans une agence de voyage que j’ai fini par trouver à Lyon.

Et puis cette envie de bouger toujours présente, pour être près de ceux qui ont été si important ces dernières années. Alors je m’en irai à Lille en début d’année pour quelques mois pour changer un peu d’air, voir une partie de ma famille et vivre de nouvelles aventures.

En rentrant, et après le stage, je travaillerai (il faut bien! – mais pas forcément en France, plutôt en Europe ;)), et puis je partirai en vacance cet été, où Dawson (ma host kid de 2014), qui aura 16 ans à ce moment là, devrait venir me voir 2 semaines en France. On y visitera Paris, Annecy, Lyon, ma ville natale et quelques coins. J’aimerai aussi aller au Canada cet été, et pourquoi pas descendre sur NYC dans la foulée pour quelques jours et faire remonter tous les souvenirs.

A la rentrée 2017, je devrais donc rentrer en école de tourisme pour un master. Je serai donc de nouveau dans cette jolie boucle des études pour au moins 2 ans.

20140301_214526.jpg

Et le Canada alors ?

Pourquoi ne pas repartir au Canada? Déjà parce que le visa est valable pour 2 ans, et je ne veux pas « gâcher » du temps de ce visa parce que je devrais revenir en France pour mes études. Et puis je veux sincèrement essayer de reprendre ma vie telle que je l’aimais et avec des projets qui me tiennent à cœur, ici, en France. Etre loin des gens que j’aime a fait parti de mon quotidien un long moment et je souhaite aujourd’hui renouer avec tout ça, tout ce que j’avais mis entre parenthèse. Parce que s’expatrier c’est aussi ça, mettre une grosse parenthèse sur la vie qu’on laisse.

Et le blog ?

Je vais continuer de poster des articles, sur les pays, les régions, des conseils, des avis, du blabla et tout ce qui me fera plaisir de partager. Mon compte Instagram reste toujours actif.

Et ça, jusqu’à la prochaine aventure. Parce que oui, j’ai encore plein de projets de voyages et de road trip à venir sur les prochaines années.


4 réflexions sur “Après l’évasion, les projets

  1. Coucou Alisson,

    C’est marrant parce qu’à travers ton article je me retrouve. Je n’ai pas eu la même expérience que toi pourtant. J’ai passé 3 mois aux USA pour un stage et le retour a été très dur. J’ai toujours voulu voyager et je pourrais avoir de bonnes opportunités à l’étranger et m’expatrier. Sauf que je n’aime pas quitter mes proches et mes petites habitudes. Et je trouve que c’est très bête mais du coup je ne repartirai pas plus de 6 mois à l’étranger et me contenterai de voyager sur mes congés payés. Je ne sais pas ce que tu en penses toi mais j’espère pouvoir te croiser dans Lille un de ces jours.
    Bonne journée 🙂

    J'aime

  2. Salut je viens de tomber sur ton blog et j’aimerais te poser une question :
    Ton « break » ne t’a pas empêchée de rentrer en école de tourisme ?
    Je compte partir au pair après mon bac et rentrer en école de tourisme un ou deux ans après et j’ai peur que si je pars ça me ferme des portes niveau études:/

    J'aime

    1. Au contraire ! Partir a l’étranger avec l’intention de partir dans une filliere tourisme c’est juste partir pour mieux connaitre ton domaine. Cest élargir tes compétences et ton savoir.
      J’avais une licence et une pause de 3 ans dans les études ca ne les a pas dérangé bien, au contraire :)!

      J'aime

  3. Je rajouterai même que partir un an à l’étranger, tous les employeurs aiment ça. Ca prouve ta capacité d’adaptation et te permet de parler une autre langue. Que des + donc, fonce !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s