Washington Washington et encore Washington

Tout d’abord je vais essayer de faire cet article le plus court possible pour que Claire puisse le lire, car quand c’est trop long cette pétasse à la flemme de  lire! Confie t-elle! Pétasse étant ici un terme très affectif rappelons-le. Claire tu me fera le plaisir de lire cet article! Tu poses ton cul sur ta moquette américaine qui comme toute moquette américaine qui se respecte, est très épaisse et tu lis mon article. Je m’excuse auprès des âmes sensibles pour ces vilains mots.

Qui est Claire ? Claire 25 ans infirmière qui s’est lancée dans l’aventure au pair en même temps que moi. On s’est rencontré à l’ambassade à Paris puis quelques jours après à notre réunion de départ à Lyon. On a fait nos premiers pas sur le territoire en même temps.

10872318_10204786095106513_789762940_n
Aéroport de Washington

Déjà pourquoi être retournée deux fois à Washington me diriez-vous sachant que j’y suis allée début novembre pour retrouver Kelly et d’autres au pair. Je n’étais pas vraiment à Washington même comme pour mon premier séjour, Claire habitant à Burk. J’ai pu voir aussi Alexandria et Springrfield (la ville des simspons).Et tout simplement car la host family de Claire m’a invité à faire Thanksgiving avec eux. Ma host family ne faisant pas cette fête, étant off, j’ai sauté sur l’occasion. Mon premier Thanksgiving américain!

Ensuite j’y suis retournée car je suis un boulet. En achetant mes billets pour Thanksgiving, je n’ai pas vérifié les dates et j’ai acheté mes billets pour la mauvaise période. Chanceuse que je suis, la host mum de Claire était partante pour que je revienne la semaine d’après. Voila pourquoi j’y ai passé mes temps off !.

Mon premier séjour pour Thanksgiving.

Je suis arrivée mercredi, après avoir retrouvé Claire, on se dirige vers les supermarchés. Pour notre participation à Thanksgiving, nous avions en charge les hors d’œuvres et une partie du dessert. En route pour trouver tous les ingrédients pour faire:

  1. des cakes salés tomates chèvre et pesto
  2. des toasts au saumon
  3. des toasts au foie gras  (impossible de trouver du foie gras même si auparavant j’en avais déjà trouvé dans des magasins spécialisés, ici c’était mission impossible)
  4. des macarons, la première fois que j’entreprenais des macarons, bon j’en ai mangé des meilleurs mais on s’est bien débrouillée surtout qu’on les a fait avec des produits américains donc la différence est là!
  5. Un gâteau au chocolat pour rattraper le loupage des macarons. Au départ on devait faire des macarons au chocolat, au café et au citron à la fin au avait des macarons au chocolat et des macarons nature à la confiture.

On a du faire un arrêt pour essayer de trouver poche à douille et plaque spéciale macaron. La plaque spéciale macaron on oublie, mission impossible. Pour la poche à douille, mission accomplie même si on a du changer de magasin avant d’en trouver. Aller expliquer une poche à douille en anglais au vendeur mais grâce à mon super anglais et mes gestes, il m’a compris, hein Claire!

Le mercredi après midi, atelier cuisine. En soirée, on a rejoint les amis à Claire dans un bar. Mon premier bar américain avec une grosse pinte de bière.

10877666_10204786098546599_359329743_n
Ma première pinte de bière

Jeudi après une petite grasse matinée, on se prépare et on descend aider la host mum de Claire pour Thanksgiving. Une odeur délicieuse envahit la maison. On met la table avec la décoration spéciale, j’ai même droit à une dinde pour mon prénom. Le repas commence à 15h. Après le bénédicité, chacun à notre tour on explique pourquoi nous sommes reconnaissants, la famille en bonne santé ou le simple fait d’être ici. J’ai pu découvrir un plat avec des patates douces et des marshmallows, la pecan pie et la pumpkin pie. De nouvelles saveurs qui deviennent très vite écœurantes. A manger à petites doses.

Après avoir très bien mangé, on part faire une petite balade mais la pluie venant nous tenir compagnie, on décide de rebrousser chemin. On s’occupe à la maison et on garde nos forces pour le blackfriday.

Blackfriday? C’est le jour après Thanksgiving où tous les magasins font de super promos, les gens font la queue ou campent devant les magasins, les américains se battent pour avoir un produit… Mais en réalité, il y a  que dans certains magasins de super promos alors que d’autres ne jouent pas vraiment le jeux. Les américains restent civilisés. Il y a même moins de monde que prévu. Certains magasins commencent le blackfriday dès jeudi 18H. C’est comme ça que je me suis retrouvée à faire les magasins de 21h à 4h du matin. On a même dû faire une pause repas.  C’était un super moment mais à la fin j’en pouvais plus.

Le vendredi, après avoir récupéré nos forces de notre soirée shopping, d’un commun accord avec Claire, on décide d’aller à sa salle de sport. Quelle salle de sport! Rien à voir avec la France. Entre piscine, jacuzzi, terrain de basket, salle de cinéma (et oui on peut faire du vélo tout en regardant un bon film), cette immense salle me fait rêver. Et là je redescend très vite de mon rêve quand je décide de suivre le même programme sportif que Claire. Elle me tue et elle est pire qu’un prof d’EPS. Dès qu’elle a le dos tourné je fais une pause. J’aurais dû moins manger pour Thanksgiving!

Le soir,  je vis le petit rituel de Claire et ses amis. Margarita dans un mexicain qui vous sert des tortillas chaudes à volonté (autant dire ce matin j’ai fais du sport pour rien). Ensuite direction un bar/boite. on rencontre des tas de gens. Les américains sont très chaleureux.  La musique est bien selon les moments. Il est 2h du matin c’est déjà la fin. Aux Etats Unis les boites et bars ferment bien plus tôt qu’en France.

Le reste du séjour se partage entre la salle de sport, le rituel du soir et la host family de Claire. L’occasion pendant mon séjour de revoir Marion, une autre aupair que j’ai connu lors de ma première semaine à NY.  Je fais aussi la connaissance de trois autres au pair donc deux qui ont décidé d’étendre une année de plus. Quand ils nous racontent leurs aventures, ça fait rêver même s’ils ont connu des galères.

10863578_10204789640595148_2110320651_n

Mon deuxième séjour.

Après avoir fait une pause de quatre jours en Floride, je repars vers Washington et sa banlieue. Ce séjour sera marqué par nos soirées (mexicain + pub) et surtout notre samedi après midi au trampoline.

Imaginez une salle remplie de trampolines. Bon peureuse que je suis je me suis pas vraiment aventurer de partout mais j’ai passé un super bon moment et qu’est ce que ça fatigue. Il devrait vraiment importer cette activité en France.

10850606_10204789653835479_1911193199_n

Ah je sais ! J’allais oublier d’omettre un détail important de ce séjour. Comment avec Claire on a pu se faire remarquer au restaurant. Après notre après midi trampoline, je commençais à avoir faim, de toute manière j’ai toujours faim. Je suis un ventre sur pattes. Il faut dire qu’avant le trampoline j’avais juste pris un petit déjeuner. Un petit déjeuner copieux mais l’activité creuse. Direction un restaurant. On mange, on papote, certains partent car ils doivent travailler alors que moi je commande mon dessert.  En passant c’était un super dessert qu j’ai dû manger en deux fois, un moelleux au chocolat avec de la glace à la vanille. Un régal! Un régal qui me donne extrêmement soif, je recommande un verre d’eau. On m’apporte un immense verre d’eau avec pleins de glaçons. J’en bois une gorgée et je commence à m’amuser avec les glaçons de mon premier verre. Une bataille de glaçons éclate entre Claire et moi. Rien de plus normal, ce qui permet de nous faire remarquer et qu’on puisse s’en souvenir longtemps. C’est alors que tout à coup, Claire me poussa, et pour me rattraper je me suis accrochée à la table mais la table, elle devait être mal accrochée. La table s’est retrouvée sur nos genoux, les assiettes sur Basil (un américain rencontré quelques jours avant) qui essayait de tenir la table, mon plat à dessert (vide bien sur) par terre en mille morceaux et mon nouveau verre d’eau méga glacé sur mes genoux, une petite douche pour la route. Le pauvre Basil ne savait plus où se mettre, il était gêné alors que nous c’était fou rire garanti.

10850351_10204786094586500_838797194_n
Retrouvaille avec les aupairs

En tout cas c’était deux supers séjours, sa host famille est très gentille, la host mum de Claire est un amour. Elle me fait savoir que je suis la bienvenue quand je veux et me demande même quand sont mes prochains billets. Même si je veux revenir, je vais attendre un peu. Claire vient avec une amie en Floride pour les vacances de Noel et après il faut économiser pour la nouvelle Orléans en février. Voilà voilà!

See you soon! signature2


3 réflexions sur “Washington Washington et encore Washington

  1. Petasse !!! Tu vois j’ai tout lu ! C’etais bien drole ! Pire qu une prof d EPS faut pas abuser quand meme…et le passage sur la moquette il sert a rien on s’en fou de la moquette !!! Lol allez bisous

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s